SIDEBAR
»
S
I
D
E
B
A
R
«
Contes et légendes des CMS
octobre 19th, 2008 by JJ

Les Systèmes de Gestion de Contenus (CMS) bien répandus aujourd’hui ont une histoire…et des histoires.

En france, on présente souvent SPIP comme le premier de ces systèmes. Il est vrai que le projet (du moins l’acronyme spip) serait apparu dès 1998. Cependant c’est oublier combien dans les années 99/2000, ceux qui régnaient en maîtres étaient toute la floppée des nuke : phpNuke, postNuke..etc. Ou encore Xoop un peu plus tard. Notez cependant qu’une évaluation de mars 2006 annonce entre 20000 et 40000 sites publiés sous spip quand même…

  • L’acronyme SPIP viendrait d’un bateau sur lequel l’un des auteurs historique de ce cms aurait passé ces vacances. SPI étant déjà l’acronyme pour Système de Publication pour l’Internet, une partie du nom était toute trouvée, restait à donner du sens à la dernière lettre P. Mais ARNO*, un autre auteur historique, a déclaré qu’ils n’ont jamais vraiment su ce que voulait dire ce dernier P…
  • Finalement, un consensus apparaît : on dira que SPIP signifie Système de Publication pour un Internet Partagé.
  • Mais on peut envisager aussi : Susciter une Pédagogie Interactive Pertinente
  • Un acteur historique de l’usage de ce cms, à qui le réputation de spip doit beaucoup, est le site lemonde.fr
  • Un spip est aussi un écureuil en anglais : on voit combien ce projet était précurseur de notre époque où il est de bon ton – notamment pour les logiciels libres – d’employer un lexique de nommage issu de la faune ou la flore.

Transition parfaite, on a par exemple :

  • le cms YACS : transcription phonétique de l’animal sacré des plus hautes montagnes du monde, mais aussi Yet Another Community System
  • Ou encore Guppy CMS, système original se passant de la sempiternellle base de données mySQL et portant le nom du poisson préféré de son créateur.
  • Les sytèmes dont le nom initial plutôt geek_compliant se sont vite tournés vers quelque chose de plus ludique, tel HaricoW.
  • Le pas franchement sexy Xulit! s’appelait d’abord bt-script puis s’est redoré de l’appellation Plume CMS

Nous avons aussi toute la tournante des digressions, ruptures et reformulations : c’est limite nietzschéen dans la construction/destruction, l’éternel retour du même… Ainsi, citons :

  • Mambo CMS qui est devenu Joomla! suite à un gros coup de gueule des développeurs pas tout à fait d’accord avec la nouvelle orientation commerciale de leur bébé (lire toute l’histoire);
  • De même que punBB deviendra fluxBB pour ceux lui préférant la version opensource et qui souhaite le rester

Tiens d’ailleurs pourquoi tant de CMS porte le suffixe BB dans leur nom ? phpBB, punBB, fluxBB… Ce sont souvent des gestionnaires de forum ou wiki, usant d’une simplification du html permettant de faire de la mise en forme basique dans les rédactions de ces plateformes communautaires.

Divers

  • On dit que le développeur du CMS qui inspirera celui de Cypress est capable de tchatcher de tout et de rien, clope au bec et café près d’un clavier qwerty minuscule, tout en pondant son code.
  • Des CMS sont si populaires qu’ils ont droit maintenant à leur livre d’accompagnement (de type “trucbidule pour les nuls”), comme celui pour Joomla! (Graf, Hagen (2008). Joomla! 1.5. Pearson. ISBN 978-2744022517) A quand la marionnette aux guignols ?!

Ressources

Note : je ne me lancerai pas ici dans une polémique sémantique sur l’acronyme CMS et la pertinence de son usage pour les logiciels évoqués dans ce billet. “Contenu” étant un terme générique se juxtaposant à la sémantique de la contenance, je considère que CMS (système de gestion de contenu) vaut autant que DMS (système de gestion de documents) ou que WCMS (système de gestion de contenu web)


Leave a Reply

XHTML: You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

SIDEBAR
»
S
I
D
E
B
A
R
«
»  Substance:WordPress   »  Style:Ahren Ahimsa
© Jérémie Juraver