SIDEBAR
»
S
I
D
E
B
A
R
«
Argentique et cinéma
janvier 8th, 2009 by JJ

Qui a dit qu’on accordait plus de valeur qu’au e-content ?

Leica M6

Leica M6

Récemment, Woody Allen mettait encore en avant un mythe de la photo argentique entre les mains de la délicieuse miss Johanson, dans Vicky Christina Barcelona.



L’Histoire du ciné est truffée de références à l’argentique et certains de ses appareils non moins respectables :

  • Seven, où le tueur en série se fait passer pour un journaliste, prend une photo avec un moyen format (probablement un rolleiflex)
  • Heat, où De Niro observe depuis le haut du chantier (modèle ?)
  • Les dents de la mer, avec la photographie sous-marine (modèle ?). Notez que lorsque le héro tire le cliché, il y a une erreur technique monumentale : à peine les noirs montés sur le papier, il ne prend pas la peine de fixer le tirage et s’en va courir montrer la photo soit disant développée. Ce n’est pas possible. Sans la phase de fixage, le temps qu’il arrive à destination le tirage devrait devenir tout noir…
  • Ronin, avec De Niro (Sam) et un Leica R.
  • Dans Aviator, H.Hughes-Leo est assailli constament par des chambres photographiques
  • Dans Port Djema, la photographe de Magnum jouée par Nathalie Boutefeu porte un Leica M en bandoulière.
  • La Déchirure, de Roland Joffé. On y voit 3 boitiers Pentax différents, série K, et M (certainement MX)

En images, c’est plus sympa…

Argus C3

Argus C3

Le gamin photographe dans Harry Potter, avec son Argus C3





Varex IIa

Varex IIa

Fenêtre sur cour, James Stewart et son Varex IIa





Nikon F

Nikon F

Full Metal Jacket, Matthew Modine et son Nikon F





Canonet 28

Canonet 28

Pecker, Edward Furlong et son Canonet 28





Nikon

Nikon

Faye Dunaway dans Les Yeux de Laura Mars. Un nikon FM ?





Hasselblad

Hasselblad

David Hemmings dans l’incontournable Blow Up, sorte de totem cinématographique pour tous les photographes : Hasselblad et Nikon F





Nikon F

Nikon F







Polaroïd Land 230

Polaroïd Land 230

Massacre à la Tronçonneuse :) : l’auto-stoppeur et son Polaroïd Land 230





Kodak Retina Reflex IV

Kodak Retina Reflex IV

Cidade de Deus (La cité de Dieu) : Alexandre Rodrigues (Buscapé) tient un Kodak Retina Reflex IV puis un Nikon F avec un prisme





Nikon F

Nikon F







Leica CL

Leica CL

Lord of War – Nicolas Cage (Yuri Orlov) avec un Leica CL





Leica M3

Leica M3

Fred Astaire dans Funny Face : en bandoulière un Leica M3, mais en visée…?





Bush Pressman ?

Bush Pressman ?

Flags of our fathers, le cameraman et le photographe. A droite, peut-être un Bush Pressman ou un Speed Graphic.





Leica

Leica

Blood Diamond – Jennifer Connelly (Maddy Bowen) tient un Leica (non identifié)





Leica

Leica

Eurotrip – Travis Webster (Jamie) et encore un Leica non identifié…





Rolleiflex

Rolleiflex

Nicole Kidman en Diane Arbus dans Fur, avec son Rolleiflex





Nikon

Nikon

Un bon vieux Nikon Sur la Route de Madison





Nikon FM ou FE

Nikon FM ou FE

Deathproof, Kurt Rusell et ce qui semble être un Nikon série FM ou FE





Nikon F

Nikon F

Denis Hopper dans Apocalypse Now (Nikon F)





Canon F-1 ou AL-1

Canon F-1 ou AL-1

James Woods dans Salvador (Canon F-1 ou AL-1)





Hasselblad 500

Hasselblad 500

Julia Roberts dans Closer (Hasselblad 500)





Leica M6

Leica M6

La photographe Zana Briski dans Camera Kids, oscar 2005 du meilleur documentaire (Leica M6)





Speed Graphic

Speed Graphic

Joe Pesci dans l’Oeil Public qui tient là un Anniversary Speed Graphic. Dans le film il utilise également un Universal Mercury, un Zeiss Super Ikonta et un Exakta





Nikon F

Leica M2

Jacques Perrin dans Z de Costa-Gravas (Leica M2)





Speed Graphic Pre Anniversary

Speed Graphic Pre Anniversary

Un Speed graphic Pre Aniversary tenu ici par Jude Law dans Les Sentiers de la Perdition





Focaflex

Focaflex

Un grand classique ! Un focaflex dans le Corniaud





Argus

Argus

Un Argus C3 dans Sky Captain and The World of Tomorrow





Bon alors ?! C’est pas avec du ixus ou panasomachin qu’on ferait d’aussi jolies choses hein ?
Bon d’accord il y a de bon gros navets là dedans aussi; peu importe le flacon tant qu’on a l’ivresse.


10 Responses  
  • Tods writes:
    juillet 19th, 200923:32at

    Bonjour, excellente et très enrichissante rétrospective!!!
    Je voudrais savoir s’il était possible de savoir quel objectif est fixé sur le nikon F de Dennis hopper dans apocalypse now.
    Merci.

  • jeandemi writes:
    décembre 30th, 200914:21at

    Blood Diamond – Jennifer Connelly (Maddy Bowen) tient un Leica (non identifié)

    Eurotrip – Travis Webster (Jamie) et encore un Leica non identifié…

    ils semblent être tous deux des M6, à cause de l’inscription présente, de la présence du logo, alors que les modèles précédents n’ont pas cette disposition (et les modèles suivants sont plus hauts)

  • jeandemi writes:
    décembre 30th, 200914:22at

    Eurotrip – Travis Webster (Jamie) et encore un Leica non identifié…

    là, le boitier étant plus haut, doit être effectivement un M6 TTL

  • Marc-A. writes:
    janvier 14th, 201019:32at

    J’aime bien cette liste; merci. J’apporte deux précisions:

    Eurotrip: selon la séquence que j’ai visionnée sur Youtube, il s’agit d’un M7 (c’est ce que dit le personnage).

    Blood Diamond: c’est un M6 si mes souvenirs sont bons.

    A poursuivre …

  • jeandemi writes:
    janvier 14th, 201021:09at

    Eurotrip: un M7 effectivement, je m’étais trompé
    le M7 n’a pas de point coloré au centre du bouton de déverrouillage de l’objectif, au contraire du M6

  • René Spitaels writes:
    septembre 22nd, 201013:08at

    Sur la photo du Leica M2 dans “Z”, ce n’est pas Perrin qui tient l’appareil … j’ai un vague souvenir que lui utilisait un Nikon F … à confirmer … et bravo pour ce splendide travail de recherche!

  • JJ writes:
    novembre 8th, 20101:56at

    Dans le récent film d’Eric Lartigau, “L’homme qui voulait vivre sa vie”, Romain Duris emploie entre autres du reflex argentique Nikon et un télémétrique. Quelqu’un sait lequel ?…

  • yahourt writes:
    décembre 13th, 201023:25at

    yeah

    dans elephant de gus van sant, si je me rappelle bien quand le personnage développe sa pellicule y’a une grosse erreur (je crois qu’il la fixe pas, ou un truc du genre, et en plus il met ses doigts dessus)

    • JJ writes:
      décembre 14th, 201014:44at

      Oui c’est juste, je m’en souviens. Tous les forums argentiques se sont esclaffés à l’époque ^^

  • Flitz Oppenheim writes:
    octobre 1st, 201321:27at

    Dans Man Of Steel, Loïs a un Nikon D3s qui tombe en miette… snifff


Leave a Reply

XHTML: You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

SIDEBAR
»
S
I
D
E
B
A
R
«
»  Substance:WordPress   »  Style:Ahren Ahimsa
© Jérémie Juraver